Actualités,  Chroniques,  Coups de Cœurs,  Fantasy,  Jeunesse,  Romans et Littérature

LES OUBLIÉS D’ASTRELUNE de Laure Dargelos

Éditions Explora

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est téléchargement.png.

Livre magique.

Si j’avais peu envie de lire en ce moment, je peux dire que ce nouvel ouvrage paru au mois de mai m’a redonné le goût de la lecture.

Il faut dire que la couverture est magnifique et qu’elle tient toutes ses promesses.

Un vrai coup de cœur dont j’ai envie de vous parler aujourd’hui.

Je remercie les Éditions Explora pour avoir gentiment accepté de me faire parvenir la version électronique de cet ouvrage.

Le résumé de l’éditeur.

Imaginez une métropole où des tapis volants côtoient des dirigeables, où des individus se promènent en pyjama et où des ingénieurs déclenchent la pluie et le beau temps.

Holly Nightingale appartient à cet univers étrange. Simple employée au Musée national, elle voit son existence basculer le jour où sa jeune sœur disparaît…

Tandis que le mystère ne cesse de s’épaissir, d’étonnants alliés croisent sa route : un avocat maladroit et un pirate au passé trouble. De découverte en découverte, Holly se retrouve happée dans une dangereuse spirale. Et si rien n’était ce qu’elle croyait ?

Et si Astrelune baignait dans un gigantesque mensonge ?

Mon ressenti sur cette lecture.

Génialissime ! Voilà ce qui me vient instantanément à l’esprit si je dois vous parler de ce livre. Je trouve qu’il s’agit d’un Fantasy jeunesse avec un vrai souffle de nouveauté. Exit l’énième monde à la Harry Potter comme on en croise tant ! Et le tout en un seul tome, un vrai plus quand on sait combien il est désagréable et frustrant de devoir attendre des mois pour une suite qui arrivera alors que l’intrigue n’est plus qu’un lointain souvenir dans nos mémoires.

Si vous êtes tenté, vous plongerez dans deux mondes parfaitement parallèles : un sous couvert de réalisme, l’autre totalement fantaisiste. Bienvenue à Astrelune, ce monde où tout ce qui pourrait vous apparaître bizarre sur cette terre est on ne peut plus normal pour ses habitants. Je trouve que la première prouesse de l’auteure est sa capacité à nous faire passer d’un monde à l’autre sans aucune difficulté, sans nous perdre. Pour moi, qui ai tendance à m’égarer dans ce genre de technique littéraire, je trouve qu’elle réalise une vraie prouesse. Il y a l’idée mais aussi le rythme, la fluidité, tout est parfaitement maitrisé.

Ce livre m’a complètement précipité dans son univers. Mais vraiment ! À certains moments, j’ai réellement eu du mal à revenir à la réalité.

Alors, vous me direz, ça parle de quoi ? Du côté face, d’une adolescente mal dans sa peau, en marge de ses camarades. Un père aux abonnés absents, une mère à l’instinct maternel décousu, la jeune fille ne se sent bien qu’en vacances dans la grande demeure familiale de ses tantes. Là-bas, elle revit … S’invente une héroïne dont elle conte les aventures à cette grande maman endormie depuis on ne sait combien de temps.  A priori, rien d’anormal …  Enfin, en apparence …

Du côté pile, un univers complètement loufoque et fantaisiste à souhait. On y retrouve Holly, guide dans un musée de choses complètement inutiles auxquelles elle est seule à vouer une passion absolue. La quiétude de sa petite vie « tranquille » sera troublée par la disparition soudaine de sa sœur dont l’existence semble avoir été qu’un rêve pour tout le monde sauf pour elle. Le plus intrigant, c’est que ce n’est pas la seule. Astrelune semble être le décor de mystérieuses disparitions qui visent à gommer l’existence même des personnes disparues. Holly décide de mener l’enquête. Il y aurait d’ailleurs, dans ce livre, presque un goût de thriller sur fond fantaisiste, si la superposition avec le monde réel n’était pas aussi bien faite. Encore une prouesse de l’auteure qui arrive à une mixité parfaite des genres, ce qui dessert admirablement son scénario.

Bien sûr, il existe un pont entre les deux. C’est le dénouement de l’intrigue qui là encore mérite de sérieux compliments.

Vous l’aurez compris, j’ai adoré ce livre, c’est un vrai coup de cœur ! Je ne connaissais pas cette auteure et je suis vraiment très agréablement surprise de cette découverte. C’est sans attendre que je suis déjà allé voir du côté de ses précédents ouvrages. Et je me réjouis d’avance de ces prochaines lectures.

J’espère vraiment vous avoir donné envie de lire ce livre parce que vraiment c’est une petite pépite qui ne demande qu’à grandir !

Pour conclure.

Une auteure, à l’imagination débordante, qui maîtrise parfaitement son sujet comme sa plume !

Un livre ensorcelant, passionnant et terriblement envoûtant.

Ma note : 19/20

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Bouton-Amazon.png.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Silhouette-détourée.png.

Mes citations préférées.

Les casseroles que l’on se trimballe dès l’enfance, on se les garde à vie. Je suis désolée, Sue, j’aurais dû te le dire plus tôt. J’aurais dû te parler de ton père et répondre à tes questions au lieu d’étouffer le problème, comme s’il n’existait pas.

LES OUBLIÉS D’ASTRELUNE de Laure Dargelos

J’ai envie de croire que la mort ne sépare pas les êtres, qu’elle les entraîne seulement dans une autre réalité où ils continuent de veiller sur leurs proches…

LES OUBLIÉS D’ASTRELUNE de Laure Dargelos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :