Actualités,  Chroniques,  Romans,  Romans et Littérature

LA BIBLIOTHÈQUE DE MINUIT de Matt Haig

Editions Mazarine

Entre-deux …

Je remercie vivement les Éditions Mazarine pour l’envoi numérique de ce nouveau livre. Je dois dire que la couverture comme le résumé avait tout pour m’intriguer et j’étais vraiment impatiente d’en découvrir le contenu.

Le résumé de l’éditeur.

À trente-cinq ans, Nora Seeds a l’impression d’avoir tout raté. Lorsqu’elle se retrouve un soir dans la mystérieuse Bibliothèque de Minuit, c’est sa dernière chance de reprendre en main son destin. Si elle avait fait d’autres choix, que se serait-il passé ?

Avec l’aide d’une amie bibliophile, elle n’a qu’à prendre des livres dans les rayonnages, tourner les pages et corriger ses erreurs pour inventer la vie parfaite. Pourtant, les choses ne se déroulent pas comme elle l’imaginait.

Avant que minuit sonne, pourra-t-elle répondre à l’énigme la plus importante : qu’est-ce qu’une vie heureuse ?

Mon ressenti sur cette lecture.

Alors que nous étions dans la période des fêtes qui me laissait peu de temps à la lecture, je me suis pourtant pris d’une véritable affection pour ce livre. Il faut dire que si en général je n’accroche pas du tout aux livres de type développement personnel un peu moralisateurs, je ne m’attendais pas du tout à ce qu’il en soit un d’un nouveau genre. Pourtant, c’est bien une jolie leçon de vie qui se cache derrière cette histoire au tempo fantastique.

Nora a trente-cinq ans. Nous la retrouvons au début du livre dans une journée des plus noires pour elle. Une de ces journées du quotidien où la moindre contrariété se transforme en drame. Et notre héroïne ne va pas bien : manque de confiance en elle, solitude, mauvais choix, perte de son emploi … C’est trop. Elle décide de quitter ce monde et de mettre un terme à sa vie.

C’est alors qu’elle se retrouve dans une étrange bibliothèque où la bibliothécaire de son enfance l’invite à se choisir une nouvelle vie au lieu de mourir définitivement. Mais pas n’importe laquelle, non. Ses autres vies à elle. Explication : chacune de nos vies parallèles résultant d’un choix, chaque livre de cette étrange bibliothèque est le reflet de la vie que notre héroïne aurait eu si elle avait fait ce choix dans sa vie actuelle, que l’on nomme alors « vie racine ». Ainsi, il existe autant de vies parallèles que de multitude de choix que chaque humain doit faire dans sa vie. Commence alors pour Nora d’étranges voyages : il lui suffit, à l’aide de son livre des regrets, de choisir un livre pour se retrouver dans la vie qui en résulte. Tant qu’elle ne sera pas heureuse dans cette vie, alors elle reviendra dans la bibliothèque pour en choisir un autre mais avant minuit, sinon …

Je dois dire que j’ai été agréablement surprise par cette histoire novatrice. On entre tout de suite dans le vif du sujet. En quelques heures Nora, déjà minée par ses échecs récurrents, perd les seules choses qui la raccrochent à la vie. Le sujet traité, qu’est le suicide, est particulièrement dur. Mais étonnamment, il est ingénieusement mis en scène. La bibliothèque de minuit est une sorte de dernière chance qui s’offre à notre héroïne. Nous sommes dans le fantastique pour l’atmosphère et c’est là toute la force de ce livre car derrière se cache bien autre chose, vous l’aurez deviné.

Alors, j’ai adoré cette idée ! 

J’ai été touché par le personnage de Nora, par cette bibliothécaire qui a été beaucoup pour elle à un moment de sa vie. Il y a beaucoup de tendresse, de sensibilité dans cette histoire. Les relations humaines qu’on y rencontre sont terriblement justes. Je trouve le choix de l’auteur frais et audacieux. Son ouvrage navigue dans le fantastique pour mieux faire ressortir une jolie réalité positive. Sa plume est énergique et délicate à la fois. Utiliser l’imaginaire pour rejoindre la réalité ; j’ai trouvé ce roman d’une grande subtilité.

Je vous recommande ce livre car vous vous rendrez compte que les livres rassurent. Ils nous calment, nous apaisent …

En tournant la dernière page de celui-ci, en tout cas, je me suis senti juste bien …

Pour conclure.

Un livre peut en cacher un autre …

Le choix de l’imaginaire pour un livre touchant et émouvant. Qui l’aurait cru ? Il m’a tenu en haleine du début jusqu’à la fin. Il est percutant et tendre à la fois malgré la délicatesse du sujet. La plume est magnétique et le rythme régulier. Ce fut un réel plaisir de le découvrir et je vous y invite à mon tour …

Ma note : 16.5/20

Prix éditeur format broché : 22.00 €uros

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Bouton-Amazon.png.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Silhouette-détourée.png.

Ma citation préférée.

Ce n’est pas ce qu’on regarde qui compte, c’est ce qu’on voit.

LA BIBLIOTHÈQUE DE MINUIT de Matt Haig

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *