Chroniques,  Thrillers

LA DISPARUE DE NOËL de Rachel Abbott

Editions Belfond / France Loisirs / Charleston

Où es-tu ?

Je crois que j’ai ce livre dans ma PAL depuis l’année dernière.

J’avais très envie de me plonger dans un thriller et le titre évoquant la période de fin d’année a évidemment facilité mon choix.

Je me suis enfin décidée à le lire ces derniers jours.

Le résumé de l’éditeur.

Quand Emma rencontre David, c’est un homme dévasté par le chagrin. Son épouse est morte dans un tragique accident, et leur fille, pourtant présente dans la voiture, a mystérieusement disparu du lieu du drame.

Six ans plus tard, ils sont mariés et ont un fils de dix-huit mois. Le pire semble être derrière eux. Jusqu’au jour où une inconnue, qui prétend être la fille perdue de David, fait irruption dans leur vie. Emma bascule alors dans le doute et la peur… Craignant pour sa sécurité et celle de son bébé, elle décide d’enquêter. Qui est vraiment cette jeune fille troublée et silencieuse ? Où était-elle ces six dernières années ? Et que s’est-il réellement passé le jour de l’accident ?

L’adage a raison : il ne faut jamais faire confiance aux inconnus…

Mon ressenti sur cette lecture.

Pour moi, il s’agit d’un excellent thriller. Je n’ai pas le souvenir d’avoir déjà lu cette auteure et je suis agréablement surprise. Je suis entrée dans l’ouvrage pratiquement tout de suite. Ce qui est un exploit en ce moment. J’avoue avoir du mal à passer le cap des premières pages ces derniers jours. C’est sûrement la conséquence de la période des fêtes qui arrivent et qui fait qu’on a mille choses dans la tête. Quoi qu’il en soit, tout y est pour vous tenir en haleine jusqu’à la dernière ligne. Les personnages sont à la fois complexes, attachants et mystérieux. Les possibilités sont nombreuses et l’énigme très bien ficelée.

Nous sommes intrigués à la fois par le passé : où est passé cette petite fille, Natasha, qui était présente dans la voiture le jour de l’accident qui a coûté la vie à sa maman ? Mais aussi par le présent : qui est cette adolescente qui apparaît tout à coup sur le bas de la porte et qui dis être celle qui a disparu ce jour-là ? La première question qui nous vient à l’esprit est bien entendu : est-elle réellement celle qu’elle prétend être ? Et puis, il y a Emma, la nouvelle femme de David qui a dû se reconstruire après le décès de sa femme et la disparition de son unique enfant. Le personnage d’Emma apparaît vrai, sensible, aimant. Son amour pour sa famille et surtout son bébé est inconditionnel et touchant. J’ai beaucoup aimé ses traits de caractère. Elle forme avec David une famille tendre et sensible basée sur la reconstruction, la force en l’espoir d’un avenir meilleur. Tous deux ont vécu des moments difficiles, aspirant à une sorte de seconde chance en amour. Mais dans les thrillers, la famille parfaite, cela n’existe pas. Tout est bouleversé par la réapparition de Natasha. David est aux anges mais Emma est plus méfiante, plus réaliste aussi.

Je pense qu’il est rare de voir un thriller aussi bien décrit sur la facette de l’humain. Je trouve les sentiments des personnages assez bien retranscrits, intéressants, justes et fins. D’une manière générale, pour ma part, j’ai trouvé l’histoire assez réaliste, autant qu’elle peut l’être pour un polar. Le portrait du policier principal, un peu tourmenté, un peu cabossé est lui aussi attractif et prenant. Il y a une toile d’araignée à démêler entre tous les personnages qui n’est pas une évidence même si elle se dessine au fil de l’ouvrage. La tension est à son comble, page après page, ligne après ligne. Ce fut une lecture extrêmement passionnante pour moi.

À noter, qu’en écrivant cette chronique, j’apprends que ce livre fait partie d’une série. Pour ma part, je n’ai absolument rien vu. Ce livre se lit parfaitement indépendamment des autres même s’il est vrai qu’il laisse une porte ouverte sur certains aspects.      

Pour conclure.

Livre terriblement addictif. L’intrigue, l’aspect psychologique comme la retranscription des relations humaines sont une parfaite réussite. On ne peut pas lâcher ce livre dès lors qu’on l’a commencé.

Fait le job promis, assurément !

Ma note : 16/20

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Silhouette-détourée.png.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.