LIVRE JEUNESSE : Maman de Hélène Delforge et Quentin Gréban – #4

Editions Mijade Petits et grands enfants … « Une maman c’est le premier contact avec le monde, c’est un guide, une oreille attentive, une main tendue, un regard apaisant. C’est celle qui accompagne dans les choix, qui ne juge pas. Une maman, c’est la peur et l’émerveillement, c’est l’attente et l’acceptation, c’est la force et la tranquillité. » On pourra chercher toutes les définitions du monde sur le net ou les dictionnaires, je crois que vous n’en trouverez pas plus belle, plus marquante que les mots et les illustrations que renferme et protège jalousement ce livre. Quelle puissance, quelle beauté, quelle passion, quelle douceur ! Je ne sais plus vraiment comment j’ai croisé son chemin, ce que je me souviens, c’est qu’il me le fallait tout de suite, maintenant, absolument dans ma bibliothèque. Cet ouvrage, c’est la définition pure du mot maman dans tous les pays, dans toutes les langues, sur tous les continents, à toutes les époques, dans un grand nombre de situations … Maman. Un des premiers mots du monde. Un nom unique, porté par des milliards de femmes. Un mot pour dire l’amour, la tendresse, le lien, parfois le manque. Il y a autant de mamans qu’il y a d’enfants. Pourtant, sur tous les continents, lorsqu’elles prennent leur bébé dans les bras, les mamans se ressemblent. Maman de Hélène Delforge et Quentin Gréban C’est certes la douceur et la sensibilité mais aussi la miséricorde, la douleur, les blessures d’une mère. Le témoignage du lien qui lie un enfant à la maman de sang ou de cœur, peu importe. Seul l’amour maternel compte. Derrière chaque image, là sur la droite, se trouve une histoire magnifiquement décryptée, là sur votre gauche, par un modeste billet dont les mots minutieusement sélectionnés font parler ces superbes et majestueuses illustrations. Et elles en ont des choses à nous dire ! Je trouve ces dessins vraiment bluffants de réalisme ! Capable de vous raconter tant de choses sans aucun écrit ! Ma maman disait : « Quand tu as froid, j’ai froid ». C’est vrai. Non. « Quand tu as froid, j’ai TRÈS froid. » Maman de Hélène Delforge et Quentin Gréban Alors, effectivement, si j’avais juste une remarque à faire, ce serait celle que j’ai pu recueillir et croiser à différents endroits. Est-il vraiment destiné aux enfants ? Oui, non, je ne sais pas vraiment. Il se trouve en rayon jeunesse (en tout cas, c’est là que je l’ai trouvé) mais il a tout à fait sa place dans les albums illustrés chez les adultes. Pour autant, il peut aussi être lu et admiré avec les jeunes enfants, je trouve, au contraire. Est-il nécessaire qu’ils en saisissent tout de suite toutes les subtilités ? Non, puisqu’il n’y a pas de doutes possibles : il est fait pour être ouvert, rouvert et admiré à volonté à tous les âges ! Je pense qu’il devrait se retrouver entre toutes les mains des femmes tellement il est bouleversant de féminité et porteur d’un message universel. Que vous soyez une maman ou une future maman, une mamie, une nourrice, une jeune adulte … Sans porter de jugement aucun, pour celle aussi qui aurait besoin de connaître véritablement le sens du mot maman. Peut-être sûrement aussi car leur propre maman ne le connaissait pas. Enfin, pour celle qui caresse le rêve d’être un jour maman et qui se battent chaque jour et chaque minute pour cela … Pour conclure. Un ouvrage de toute beauté, il n’y a rien à dire de plus tellement il sait bien se vendre lui-même. À partager sans modération. Mon coup de cœur de cette année en jeunesse ! (Il s’agit d’une réédition 2021 initialement parue en 2018 chez Mijade). Ma note : 20/20