Actualités,  Chroniques,  Romans,  Romans et Littérature

LES PETITES MERVEILLES de Léna Walker

Editions Michel Lafon

Lire des livres délivre … !

Un long moment d’absence pour mieux revenir avec un livre que j’ai eu la chance de gagner, en septembre dernier, grâce au blog de Flavie de #PetiteEtoileLivresque.

Un grand merci à elle et aux Éditions MICHEL LAFON car c’est un très bel ouvrage plein de douceur qui fait beaucoup de bien, comme je les aime.

Le résumé de l’éditeur.

Licenciée de son emploi de libraire qu’elle adorait, Eva se retrouve nounou pour les enfants d’une riche famille du très chic Ve arrondissement parisien.
Mais en acceptant ce travail, la jeune femme était loin d’imaginer que sous leurs airs d’enfants modèles Arthur, Rose et Louis lui donneraient tant de fil à retordre.
Aussi gaffeuse qu’attachante, Eva devra redoubler de patience et d’ingéniosité pour apprivoiser ces trois petits monstres et leur rendre le sourire.

Mon ressenti sur cette lecture.

Les petites merveilles ou les choses précieuses, autre titre qu’aurait pu prendre ce merveilleux ouvrage rempli d’amour et de tendresse.

Amour maternel, amour paternel, amitiés profondes, amour des livres … Autant de thèmes soigneusement abordés et savamment mêlés pour une histoire profonde aux personnages attachants.

J’ai été très ému par le passé d’Eva et je suis certaine que beaucoup pourront s’y retrouver : une jeune femme à l’enfance et à l’adolescence difficile, handicapée par sa timidité, sa sensibilité qui lui valurent les moqueries et la mise à l’écart par ses camarades de classe.

Aujourd’hui, marquée et fragilisée par son histoire, perdue dans le présent de sa jeune vie, Eva s’est réfugiée dans les livres, dans son petit emploi précaire à la librairie des « mots dansent » offert par le vieux Marcel. Mais du jour au lendemain, c’est le drame et tout s’effondre. La petite librairie croule sous les dettes et Marcel n’a pas d’autres choix que de lui annoncer son licenciement.

Eva n’aura qu’une option, celle de reprendre sa vie en main si elle ne veut pas couler. Et c’est le destin qui mettra sur son chemin trois petites têtes blondes en difficultés qui l’aideront à remonter. Aider les autres pour s’aider soi-même sans s’en rendre compte.

Jamais elle n’aurait imaginé qu’en acceptant cet emploi de nounou dans une famille aisée des beaux quartiers, elle aurait autant de mal à apprivoiser trois enfants amochés, eux aussi, par des affaires d’adultes. Des gamins, auxquels elle va irrémédiablement s’attacher.

Sans compter son endroit préféré : sa petite librairie et Marcel … Tellement de souvenirs, son refuge !

Son monde à elle à sauver à n’importe quel prix.

Une librairie en perdition faute de lecteurs (sujet terriblement d’actualité), des mamans pleines d’amour mais maladroites, la solitude d’une personne âgée qui se retrouve seule, l’instinct maternel mais aussi paternel …

Ne pas pouvoir s’en sortir seul mais plutôt ensemble ! Ensemble on est plus fort ! Quelle belle écriture, quel beau texte !

Je n’ai pas lu d’autres ouvrages de Léna mais celui-là m’a particulièrement séduite dans un contexte qui reste désespérément si morose.

Un précieux feel-good rayonnant, touchant et émouvant qui fait du bien au cœur.

Pour conclure.

Le parcours d’une jeune femme en souffrance vers la sérénité. Grâce à sa force et son amour des autres et bien sûr son amour des livres. J’ai énormément aimé Léna et tous les personnages.

(Un petit bémol toutefois, pour la meilleure copine un peu trop superficielle et tournée vers son mariage à mon goût …)

Ce livre m’aura fait vibrer jusqu’à la dernière page, très charmante histoire que je ne peux que vous conseiller.

Ma note : 16/20

Prix éditeur broché : 18.95 €uros

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Silhouette-détourée.png.

Ma citation préférée.

Il y a un livre pour chaque lecteur et un lecteur pour chaque livre.

LES PETITES MERVEILLES de Léna Walker

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :