Chroniques,  Témoignages

35 ANS DONT 15 AVANT INTERNET de Nora Hamzawi

Editions Mazarine

Et on se prend la main …

Tout d’abord, un grand merci aux éditions Mazarine d’avoir bien voulu me confier, en avant-première, le dernier livre de Nora Hamzawi.

J’aime beaucoup les témoignages humoristiques de ce style même si j’avoue en lire rarement.

Je suivais Nora Hamzawi sur TMC lors de Quotidien et c’est une personne dont j’apprécie beaucoup l’humour, il me tardait donc de découvrir sa plume.

Le résumé de l’éditeur.

Avec l’autodérision et la lucidité qui la caractérisent, Nora continue d’explorer l’époque et d’en subir les absurdités.


Des cigarettes en chocolat à la clope électronique, du Nokia 3310 à l’Iphone, de Snake à Instagram, elle nous livre le récit de son passage à l’âge adulte sans passer par la case Tinder.


Partagée entre l’envie d’avoir des likes et la nostalgie du temps d’avant les réseaux sociaux, elle se demande comment évoluer sereinement dans un monde où tout ce qui nous entoure n’existait pas au moment de se construire.


Parfois mélancolique, souvent acide et toujours drôle, Nora dresse un portrait-robot sans fard de nos névroses à tous.

Mon ressenti sur cette lecture.

Nora est une humoriste, chroniqueuse et comédienne, née en 1983, que j’ai personnellement remarquée dans l’émission Quotidien sur TMC. J’aimais beaucoup sa chronique où elle répondait avec ironie aux questions des enfants. Elle nous propose dans ce nouveau livre de s’attarder sur ses névroses (qui sont aussi les nôtres), ses difficultés à grandir (comme nous tous) ainsi que sur les mythiques années 80-90 : souvenirs partagés pour ma part, puisque qu’à deux ans près, nous sommes du même âge.

Identification garantie.

Elle nous emmène volontiers dans sa vie de femme, de jeune maman ou encore d’adolescente, toujours avec humour et autodérision, par l’intermédiaire de billets, convertis sous forme de courts chapitres. Et je dois dire, qu’on se laisse prendre au jeu, avec bonne humeur et tendresse.

Un plaisir, non dissimulé, de retrouver cassettes, blousons de jeans et la série Beverly Hills.

Nora, un brin nostalgique, fait le parallèle avec la vie actuelle et nous fait traverser le pont entre Nokia 3310 et dernier IPhone, la vie d’avec et sans internet, celle où les réseaux sociaux n’existaient pas. Bien entendu, toujours avec l’esprit et la gaieté qui la caractérise, sa signature, qui permet de bien l’identifier. Et justement, ce qui m’a peut-être manqué, finalement, et bien c’est Nora pour me raconter l’histoire ! Car, si on reconnaît clairement sa patte dans le texte, et que son intonation nous revient instantanément à la lecture, ce n’est quand même pas pareil et par moment cela m’a fait un peu décrocher … Ce n’est pas pour autant que je n’en ai pas trouvé la réflexion intéressante.

Loin de là.

C’est un petit livre qui se lit bien, qui a la pêche, ponctué de petits dessins caricaturés, et dont j’ai aimé l’état d’esprit. Surtout dans ces moments difficiles.

Peut-être que j’aurais encore aimé plus d’années 80 et moins de sa vie d’aujourd’hui, pour pouvoir m’évader encore un peu plus, mais c’est vraiment une légère appréciation personnelle qui restera propre à chacun.

Pour conclure.

Un bon moment de fraîcheur à s’octroyer sans modération jusqu’à la fin !

Détente avérée.

Ma note : 14/20

Prix éditeur broché : 18.00 €uros

Mes citations préférées.

Je me souviens de mon premier journal intime, une amie de ma mère me l’avait rapporté du Japon, il avait des dessins super mignons sur la couverture, des petits crocodiles qui se baignaient et qui mangeaient des glaces, je me souviens même de sa matière, une sorte de plastique matelassé qu’on a immédiatement envie de sentir. Ça sentait d’ailleurs hyper bon. Une odeur de plastique chimique que les moins de 30 ans ne peuvent pas aimer […].

35 ANS DONT 15 AVANT INTERNET de Nora Hamzawi

Je ne veux pas faire partie de cette catégorie de gens qu’on croise souvent à des concerts et qui préfèrent filmer leur vie plutôt que de la vivre.

35 ANS DONT 15 AVANT INTERNET de Nora Hamzawi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :