Actualités,  Chroniques,  Romans,  Romans et Littérature

GREGOIRE ET LE VIEUX LIBRAIRE de Marc Roger

Editions Albin Michel

Tiens-moi la main !

Je vous présente aujourd’hui un livre qui avait tout pour me plaire : des liens d’amitié entre deux générations que tout oppose, un ouvrage basé sur la lecture ainsi que des sujets sensibles et humains.

Tout cela est né de la plume d’un auteur que je ne connaissais pas mais que je ne demandais qu’à découvrir.

Mon résumé.

Un adolescent à l’aube de sa vie et qui ne cesse de se chercher. Un vieux monsieur, en fin de vie et à l’envie forte de transmettre. L’un déteste lire, l’autre est un amoureux des livres depuis toujours au point de s’être battu pour essayer de conserver un maximum de ses trésors dans la toute petite chambre de sa maison de retraite.

En acceptant ce job d’homme à tout faire dans cet EHPAD, en acceptant de lui monter son repas, Grégoire de s’attendait pas à découvrir une véritable caverne d’Ali Baba dans la chambre de ce fameux M. Picquier.

Cette précieuse richesse représente tout aux yeux du vieux libraire qui malheureusement est atteint de la maladie de Parkinson ce qui le condamne désormais à seulement les admirer sur leurs étagères.

Mais c’est sans compter sur la malice du vieil homme qui réussit à convaincre Grégoire de lui faire la lecture.

Commence alors entre les deux une belle histoire, celle des livres mais pas seulement ! un apprivoisement, une amitié profonde, la transmission …  

C’est cela aussi le pouvoir des livres !

Mon ressenti sur cette lecture.

Un petit ouvrage de seulement 240 pages mais un concentré d’humanité, d’espoir et d’amour sous une plume rythmée, fluide et agréable.

Grégoire ne sait pas quel chemin doit prendre sa vie, il se cherche, se retrouve presque malgré lui dans cette maison de retraite. La rencontre avec un des pensionnaires est magique ! Lui qui n’a jamais aimé la lecture va tendre la main à ce vieil homme à qui la vieillesse et la maladie ont pris ce qu’il avait de plus précieux.

Lorsque M. Picquier raconte que tous les livres qu’il possède dans cette petite chambre est tout ce qu’il a pu sauver de sa vie passée, on a le cœur qui fond en deux. Et nous voilà habilement amené vers le problème de la vieillesse, de la fin de vie d’aujourd’hui par l’auteur.

A nous d’y réfléchir…

J’ai aimé le lien qui se dessine peu à peu entre les deux au fil de l’ouvrage. Une sorte de relation grand-père/petit-fils sans aucun lien de parenté, qui ne s’était jamais vu avant.

Grégoire a horreur des livres mais a-t-il vraiment eu la chance de grandir au sein d’un milieu propice à la lecture ?

Le libraire, lui, a-t-il eu vraiment au fond la chance de transmettre la passion qui l’anime ?


Pas vraiment pauvre mais toujours un peu juste. Comme les livres sont chers, mieux vaut n’en acquérir aucun.

Quand il l’apprend, le vieux libraire fulmine :

– Pourquoi ta mère ne t’a-t-elle pas inscrit à la bibliothèque ?

GREGOIRE ET LE VIEUX LIBRAIRE de Marc Roger

Jusqu’où ira l’adolescent pour son nouvel ami ? Grégoire trouvera-t-il sa voie ?

Le vieux monsieur réussira-t-il à faire survivre son amour des histoires après lui ?

J’aimerai vous parler de ce bel ouvrage pendant des heures, mais je préfère que vous vous laissiez guider par sa force et ses valeurs vous-même tellement il est plein de tout.

Je pense qu’à défaut de savoir correctement vous retransmettre mon ressenti, ce que j’ai de mieux à faire, c’est de laisser le vieux libraire vous parler lui-même de sa passion.

Pour conclure.

Je pense que c’est un de ces livres à conserver précieusement au sein de sa bibliothèque.

Un de ces livres que l’on réouvre de temps en temps pour se rappeler l’importance des relations humaines, de la valeur de la vie.

Un ouvrage empreint de bienveillance, de générosité et de sensibilité.

L’importance de la transmission aussi …

Ce livre m’a beaucoup touché.

Ma note : 15.5/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :