Actualités,  Chroniques,  Fantasy,  Romans,  Romans et Littérature

RÉFLEXIONS PASSÉES de Eric F. Oakenart

Editions Livresque

Aliénor, derrière le miroir …

Après Harry Potter, j’avoue avoir lu beaucoup d’ouvrages rattachés aux littératures de l’imagination, de la fantasy au point d’avoir pu m’en lasser. Je lis donc de nombreux styles très différents, depuis un moment maintenant, avec toutefois l’envie d’y revenir parfois.

Et c’est au moment où j’avais le plus besoin de m’échapper, alors que nous traversions (et que nous traversons encore) tous et toutes une période très difficile, que j’ai trouvé dans la lecture du résumé du premier livre de ce nouvel auteur, la possibilité d’une lecture capable de me soustraire du monde réel et de partir …

Loin, ailleurs …

Mon résumé.

Avez-vous déjà songé à l’éventualité que l’on vous donne une chance de changer le passé ? Votre propre destinée ? Oui, cela j’en suis certaine ! Mais que feriez-vous d’un objet qui puisse vous permettre de changer l’histoire d’un autre ? Que feriez-vous à sa place ?

Olivier acquiert un vieux miroir dans une brocante. Tous les objets ont un vécu à travers les âges et c’est d’ailleurs fascinant de penser qu’ils en sont le témoin. Seulement, un matin, au lieu de refléter l’image d’Olivier, celui-ci lui ouvre plutôt une fenêtre sur ses anciens propriétaires…

Voici notre héros capable d’observer la vie des deux habitants d’un vieux salon du 17ème siècle !

Mais qui sont-ils ?

Tout à coup fasciné par la vie de la jeune Aliénor et de son père Jehan Fresmin, celui-ci va découvrir dans les livres d’histoire qu’ils ne leur restent que quelques mois avant de périr dans un terrible incendie.

Impensable pour Olivier qui va tout faire pour communiquer à travers le miroir et tenter d’empêcher le drame !

Mais va-t-il y parvenir ? Et à quel prix ?

Toucher au passé n’est peut-être pas sans conséquence, l’aviez-vous seulement envisagé ?

Mon ressenti sur cette lecture.

En toute sincérité, j’ai dévoré la deuxième partie de ce livre en seulement quelques heures, d’une après-midi ensoleillée, alors que le stress si particulier des derniers jours ne m’avait pas permis de m’évader dès les premières pages comme j’avais pu le souhaiter.

Pourtant, le format chronologique n’a rien de compliqué, l’écriture est agréable, plutôt très fluide et le montage de l’intrigue arrive assez rapidement.

Je pense juste que c’est une fois arrivée à la vraie alternance régulière entre les deux époques, que j’ai pris le rythme et que je me suis vraiment prise au jeu.

A la fois, nous sommes en plein cœur du 17ème siècle, dans la vie de Jehan Fresmin, de sa fille et de son soupirant, où l’intrigue devient crescendo au fil des éventuelles trahisons qui se profilent à chaque nouvelle page.

Ce qui rend la réflexion du passé absolument très addictive!

Et en parallèle, nous revenons régulièrement dans le monde d’aujourd’hui avec un Olivier et deux amies scientifiques plus motivés que jamais à trouver un moyen « rationnel » d’entrer en contact avec l’autre côté du miroir. Et là encore, l’aventure devient des plus passionnantes au fur et à mesure de l’avancement des découvertes.

En ce qui concerne le traitement de la partie historique, scientifique et donc raisonnée du livre, en ce qui m’appartient c’est souvent mon point faible dans mes lectures. Soit j’adhère tout de suite car je trouve que cela va bien dans l’histoire, soit je m’ennuie très rapidement du côté terre à terre de la démonstration et cela me gâche mon plaisir.

Ici, on sent que l’auteur est très bien documenté aussi bien en termes de périodes que de vocabulaire ou encore sur les méthodes qui pourraient expliquer que …

Mais parfois, dans l’imaginaire, le besoin d’explications doit-il être aussi juste ? Cela m’a un peu gênée, je dois bien l’avouer.

De plus, personnellement, j’aurais grandement préféré que toutes les notes de bas de pages puissent être réduites ou faire partie plus intégrante du récit car finalement, je crois que c’est quelque-chose qui auraient pu faire en sorte que cela soit un frein à ma lecture si à un moment donné je n’avais pas été définitivement été embarqué par l’histoire.

Heureusement, les personnages ont su me toucher, m’embarquer avec eux et la démarche même du livre qui nous fait nous interroger sur les conséquences d’un pouvoir convoité, celui de pouvoir changer le passé ont pris le dessus et m’ont même fait refermer le livre avec regrets sur une fin autant bien pensée qu’inattendue. Fin que je n’avais pas vu venir …

Pour conclure.

Un ouvrage qui nous transporte dans la fantasy tout en restant entre deux mondes finalement bien réels …

J’ai été transporté par cette passerelle unique entre passé et présent et je me suis prise d’affection pour les personnages.

Une idée novatrice en termes d’imaginaire, un ouvrage pour moi très dépaysant dans son genre !

Une belle découverte que je vous conseille !

Ma note : 15.5/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :