Actualités,  Chroniques,  Romans,  Romans et Littérature,  Thrillers

AU SOLEIL REDOUTÉ de Michel Bussi

Editions Presses de la Cité

Écris l’histoire …

Au moment où nous aurions le plus besoin du vivre ensemble, de partage, nous voici confronté à la dure expérience de la solitude du confinement.

Jamais lire n’aura été aussi important pour moi.

Pourquoi ? Lire pour partir loin, arrêter de penser, d’angoisser et faire une pause sur les dramatiques moments que nous sommes en train de vivre : « lire, c’est le meilleur antidépresseur ».

Et avant toute chose, juste quelques mots qui me tiennent à cœur : prenez-soin de vous, de ceux que vous aimez, prenez soin des autres, protégez-les. Plus vite nous serons disciplinés et respectueux, plus vite nous sortirons comme avant. Il y a plein de belles choses à faire en attendant que d’aller risquer sa vie et celles des autres dehors. C’est dur, mais pensez-à tous ceux qui se battent dans l’ombre, à leurs familles ! Restez chez vous ! S’il vous plaît !

Ce livre de Michel Bussi, je l’ai acheté dès sa sortie en librairie. J’étais attiré tout de suite par la couverture, l’auteur évidemment et l’histoire surtout. Une intrigue sur fond d’écriture. Pas vraiment banal et puis l’auteur est incontestablement une valeur sûre. L’année dernière, j’avais beaucoup aimé « Le Temps est Assassin »..

Mon résumé :

Un célèbre auteur de best-seller. Une maison d’édition. Un concours. Un lot. Un atelier d’écriture tous frais payés au cœur des îles Marquises animé par le très célèbre Pierre-Yves-François – PYF pour les intimes – l’auteur le plus en vogue du moment. Cinq lauréates, cinq personnalités différentes. Un maître du jeu.

A la pension du Soleil Redouté, quelqu’un n’est pas venu uniquement pour écrire l’histoire mais plutôt pour la jouer grandeur nature. Disparitions et meurtres sont au rendez-vous sous le soleil d’Hiva Oa.

Bienvenue en Polynésie Française, si tout se passe bien pour notre meurtrier, à la fin, il n’en restera qu’un !

Mon ressenti sur cette lecture.

J’aurais voulu commencer ce roman dès sa sortie tellement j’étais attiré par l’histoire. J’étais persuadé que j’allais être plongé dans les secrets de construction d’un roman avec cinq apprentis écrivaines à qui un grand auteur allait donner les codes. Fascinant comme programme. Et puis, un nouveau livre de Michel Bussi, c’est quand même un événement ! J’étais persuadé de ne pas m’être trompé. Finalement, cela a été le cas, mais pas tout de suite !

J’ai eu, je dois le dire, au départ, grand mal à rentrer dans l’histoire à cause, je pense, du choix narratif. Nous évoluons dans le texte grâce aux récits et aux points de vue des différents personnages, ce qui m’a un peu déstabilisé au niveau de la compréhension. J’ai vraiment eu des difficultés à rentrer dedans et à m’attacher. Pourtant, il faut persévérer. Nous ne sommes pas réellement dans un roman, mais plutôt un thriller, un huis clos où sévit un meurtrier. Les personnages qui ne sont pas nombreux tombent comme des mouches autour de lui et le puzzle à reconstituer devient, au fil des pages, de plus en plus addictif.

Qui joue vrai ? Qui joue faux ? L’évidence n’est bien sûr pas la bonne carte à jouer et bien difficile de trouver le fin mot de l’auteur.

Finalement, cet ouvrage n’était pas vraiment celui que j’attendais, il en cachait un autre mais cela n’a pas été pour autant une déception. On passe un moment agréable dans cet environnement qu’est celui des Îles Marquises que je ne connaissais pas. Comme à son habitude, Michel Bussi nous fait voyager en prenant soin de nous faire découvrir un lieu, une culture et son vécu à travers de belles parenthèses bien documentées qui viennent se greffer naturellement et facilement pour l’habillage du récit.

Le maillage de l’intrigue est quand même bien ficelé pour nous amener sur la voie de la curiosité, du suspens et des fausses pistes. De quoi nous tenir en haleine jusqu’à la fin du livre.

Pour conclure.

J’ai eu du mal à rentrer dans ce livre mais une fois je j’y suis rentré alors j’y étais. Le montage de l’intrigue, si elle surprend au début, est efficace.

J’y suis resté, j’ai tenté de résoudre l’énigme, j’ai perdu …

Bon point pour l’auteur ! Un bon moment thriller !

Ma note : 15/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :