Actualités,  Bandes Dessinées et Mangas,  Chroniques,  Coups de Cœurs

BL METAMORPHOSE de Kaori Tsurutani

Editions Ki-oon

Pause tendresse …

Bien qu’amoureuse de la culture japonaise, je ne m’étais jamais vraiment intéressé à la lecture de mangas (honte à moi !) probablement gênée par une méthode de lecture quelque-peu différente de la nôtre …

Et oui, le manga se commence par la fin et se lit de droite à gauche, déroutant non ? Du moins au début, car c’est bien connu, nos petites habitudes sont précieuses et nous aimons bien nos zones de confort.

Enfin, moi en tout cas … Pourtant, c’est à la bibliothèque que ces deux tomes, rayon nouveautés, m’ont tapé dans l’œil.

Alors, je m’y suis mise et quelle belle découverte !!!

Mon résumé.

Yuki est une mamie de 75 ans qui se sent bien seule depuis la mort de son époux. Alors qu’elle flâne en librairie, elle est charmée par la couverture d’un manga, dont elle fait l’acquisition sous le regard perplexe de l’apprentie libraire, Ukara.

Car en effet, à la lecture, notre mamie découvre avec stupéfaction, qu’il s’agit en réalité d’un boy’s love, romance entre garçons. L’histoire aurait pu s’arrêter là, notre mamie aurait pu abandonner …

Mais non, elle devient fan et retourne à la librairie s’acheter la suite.
Elle découvre alors que notre apprentie libraire, Ukara, n’est autre qu’une jeune lycéenne qui vit secrètement la même passion.

Naît alors une belle amitié intergénérationnelle entre les deux femmes.

Et c’est devant nos yeux qu’elles vont s’ouvrir l’une à l’autre … Dans ce récit, tout en bulles, extrêmement touchant …

Mon ressenti sur cette lecture.

Comme c’est mon premier vrai manga, j’y suis allé, je l’avoue, avec un peu d’appréhension. Mais, une fois que je suis bien rentrée dans ce nouveau mode de lecture, je dois dire que j’ai complètement plongé dans l’histoire.

Notre mamie est émouvante et on comprend bien qu’entre ses mots croisés et ses quelques cours de calligraphie, elle s’ennuie énormément depuis la mort de son mari. Ce manque pose donc avec tendresse le problème actuel de la solitude des personnes âgées mais pas que cela. En effet, notre jeune libraire de 16 ans, elle aussi, malgré son jeune âge est prise au piège de la solitude : centres d’intérêts différents de ses camarades, timidité … Elle ne se sent pas comme tout le monde et elle a honte de sa passion pour les boy’s love. Mise à l’écart de manière récurrente, sa rencontre avec Yuki va être révélatrice.

D’abord pleine de pudeur, pour cause de différence d’âge, puis de plus en plus belle et profonde au fil des pages, cette relation nous donne envie de rester le plus possible en leur compagnie. Une vraie amitié sincère et pure va naître sous nos yeux entre elles.

Et puis, ce manga est tendre et drôle à la fois ne serait-ce parce qu’il nous parle d’une rencontre, d’un lien quelque-peu improbable, en jouant habilement sur le choc des générations tout en restant dans le respect de la découverte de l’autre.

Et ce rendez-vous, il nous émeut, nous fait sourire, nous fait rire aussi …

Magique, l’humour est si subtile !

Bref, ses deux femmes vont apprendre à assumer ensemble cette passion qu’elles n’assumaient pas à elles seules. Et rien que pour cela c’est à lire ! Et cette série devrait plaire au plus grand nombre ! Il touchera plusieurs générations.

Quand au message véhiculé par cette série, il est magnifique ! Qu’importe l’âge, ce qui compte c’est l’échange, le partage !

Comme c’est si bien souligné par l’éditeur dans sa préface : « un véritable hymne à l’échange intergénérationnel ».

Je n’aurai pas pu trouver des mots plus justes que ceux-là.

Pour conclure.

Quelle jolie découverte ! Le tome 3 est sorti il y a quelques jours et je suis très impatiente de le lire.

Les deux premiers tomes n’ont fait qu’une soirée.

Une vraie douceur, un bonbon délicieux.

J’ai adoré.

« BL Métamorphose fait voler en éclats tous les a priori sur les séniors et les jeunes »

Ma note : 18/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *