Chroniques,  Romans,  Romans et Littérature

UN HIVER POUR S’ECRIRE de Angeles Donate

Editions CALMANN LEVY

Liées par la plume

Lorsque j’ai découvert la couverture et le titre de ce livre à l’approche de cette fin d’année, je l’avoue, j’ai complètement craqué. Par un heureux hasard, ce sont les éditions Calmann Lévy, en collaboration avec les ateliers Growingpaper qui ont eu la gentillesse de me faire ce cadeau au détour d’un concours.

Mon résumé.

Bienvenue dans le petit village de Porvenir. Quelques habitants, un bureau de poste. Voici l’hiver et avec lui son lot de mauvaises nouvelles soufflant tout droit de la capitale : le bureau de poste va fermer obligeant Sara, la seule postière du village et ses trois enfants, à déménager.

Pourquoi ? Les gens ne s’écrivent plus et le volume de courriers n’est plus assez important pour justifier sa présence. Mais une vieille dame de quatre-vingts ans, Rosa, ne l’entend pas de cette oreille. Sara, c’est comme sa fille, celle qu’elle n’a jamais eu. Alors, notre mamie a un plan pour sauver la poste : créer une grande chaîne de lettres entre les femmes de Porvenir dont on entendra parler jusqu’à la capitale.

Pousser les habitants à reprendre la plume pour garder Sara mais aussi pour briser le silence des non-dits : déclarations d’amour, regrets, rancœurs, souvenirs et états d’âme enfin révélés vont réveiller et fermer le passé pour avoir une chance de changer le présent.

Mon ressenti sur cette lecture.

Quelle belle perspective de lecture en cette période de fêtes de fin d’année ! Dès le départ, tout m’a séduite : la couverture certes, mais aussi l’histoire. Une belle amitié entre une jeune femme blessée et une vieille dame, la plume, des lettres et des livres … Pourtant, il faut savoir que le feel-good ne fonctionne pas à tous les coups sur moi. Dès fois, je m’emballe et finalement je m’ennuie.

Pourtant, j’avais vraiment envie en ce moment d’une belle histoire de Noël. Et j’ai beaucoup aimé. Il est distrayant, touchant, simple et plein d’émotions. J’ai aimé la relation entre Sara et Rosa : une profonde affection l’une pour l’autre malgré la différence de génération. Et puis, j’ai trouvé le thème du livre très bien pensé. Reprenant l’idée de ces chaînes de lettres que l’on a pu recevoir autrefois, il s’agit dans ce cas de coucher anonymement sur le papier, sa vie, ses fardeaux, ses joies comme ses peines et d’envoyer le tout à une autre habitante pour qu’elle le fasse à son tour et ainsi espérer sauver le bureau de poste de Sara par l’augmentation du volume de courrier. Mais cette idée géniale va t’elle sauver seulement Sara ?

Ainsi, nous allons découvrir ces âmes écorchées de Porvenir, aux jolies histoires, qui jusqu’ici souffraient en silence, dans l’ombre. Mais comme l’écriture délivre et rassemble (même dans la vraie vie !), nous allons découvrir et aimé suivre Rosa, Hypathia, Alex, Alma, Mara, etc. C’est joliment écrit comme joliment relié.

L’ouvrage parle d’écriture, de poèmes, de littérature et c’est vraiment un avis enthousiaste que je vous donne sur ce livre parce-que j’ai vraiment aimé ce tout plein d’amour dont on a si besoin en ce moment. Et si je devais créer une grande chaîne de livres alors c’est celui-là que je vous enverrai en ce soir du 24 décembre 2019.

« Un instant de bonheur est un joli moment d’éternité à fixer dans nos mémoires tel un précieux trésor »

Joyeux Noël !

Pour conclure.

Un feel-good tout plein d’amour, d’attentions et d’émotions finement et habilement tricoté.

A lire d’urgence cet hiver.

Ma note : 16/20

Ma citation préférée :

Les livres m’accompagnent quand je suis triste. Je m’enferme dans ma chambre, je caresse le papier et je me sens déjà mieux.

UN HIVER POUR S’ECRIRE de Angeles Donate

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :