Chroniques,  Romans,  Romans et Littérature

AUTOMNE de Ali Smith

Rentrée Littéraire 2019

Date de Sortie : 4 septembre 2019

Editions GRASSET

Derrière soi …

J’ai tout de suite adoré la couverture et le résumé de ce nouvel ouvrage lorsque je l’ai découvert dans les nouveautés prévues pour la rentrée. J’étais si contente lorsque les Editions GRASSET ont gentiment accepté de m’offrir la version numérique que je l’ai commencé tout de suite. Malheureusement, la lecture n’a pas été aussi agréable que prévu …

Je remercie GRASSET Editions pour cette lecture et pour leur confiance.

Mon Résumé

L’amitié profonde de Daniel et Elisabeth remonte à l’enfance de celle-ci. Solitude, sentiment d’incompréhension et mère absente, Elisabeth trouve sans aucun doute chez son voisin la figure paternelle qui lui manque tant. Lui, sûrement la petite-fille qu’il n’a pas. Une relation spéciale et précieuse, véritable amitié s’installe entre eux. Elisabeth grandit avec Daniel Gluck malgré les remontrances de sa mère. La petite fille, l’adolescente et le vieux monsieur partagent sorties, ballades, peinture, livres et cinéma …

Aujourd’hui, Elisabeth est une adulte et Monsieur Gluck est centenaire. Désormais inconscient en maison de retraite, Elisabeth vient s’occuper de lui. A son tour, de lui faire la lecture … L’occasion de voyager dans les souvenirs … Ceux d’Elisabeth mais aussi ceux de Daniel.

Mon ressenti sur cette lecture

J’avoue qu’à la lecture du résumé de ce livre, j’ai pensé tout de suite au livre de Delphine de Vigan, Les Gratitudes. J’étais certaine de retrouver la même ambiance, la relation spéciale entre deux générations, l’histoire d’une vie … Bref, j’étais totalement emballé par le thème et l’histoire. Alors, la déception n’en a été que plus grande.

J’ai vraiment essayé d’aimer ce livre, j’ai persévéré en allant jusqu’à la fin et en essayant de m’accrocher aux passages et aux chapitres exclusivement dédiés aux souvenirs de Daniel et Elisabeth. Ces petits passages c’est ce que j’attendais et ce que j’ai vraiment aimé mais à chaque fois l’histoire est entrecoupée de pages et de pages de sujets divers et variés sur le Royaume-Uni, la crise du Brexit, la vie d’une peintre … Sujets qui pour moi n’ont pas leur place ici. Du moins, cela ne correspond pas du tout à l’attente que j’avais de cette lecture. J’ai eu la sensation d’être totalement perdue dans le fil du récit en étant sans arrêt coupée par des sujets qui, il faut bien l’avouer, m’ont terriblement ennuyé. Alors oui, c’est la déception car finalement je n ‘ai pas du tout compris où voulait vraiment aller l’auteure.

Poésie, pistes de réflexions ou pensées couchées sur le papier, un choix d’écriture difficile à comprendre selon moi … Ce qui ne m’a pas du tout aidé et qui n’a rien arrangé … Je n’ai jamais lu d’autres livres de Ali Smith donc je ne saurais dire si c’est spécifique à ce livre où si c’est son style. En tout cas, c’est surprenant et déconcertant.

Cependant, s’il y a un point positif dans ce livre, c’est quand même la relation entre la petite fille, l’adolescente, l’adulte et ce vieux monsieur. Elisabeth et Daniel ont grandi, vieilli ensemble. Leur relation est belle et précieuse. Daniel a mené la petite fille sans repère vers sa vie d’adulte et la petite fille à remplit celle d’un vieux monsieur qui s’est, sans aucun doute, attaché à elle. Les passages qui parlent de cette histoire, de leur histoire, c’est passionnant, sensible et plein d’humanité mais c’est trop rare ! Vraiment trop rare et c’est tellement frustrant ! Du coup, cela ne suffit pas à oublier tous les autres défauts.

Pour Conclure

L’idée d’une magnifique relation pas assez exploité, des choix de récits déconcertants. Je reste sur ma faim. Une consœur écrit à propos de ce livre : déroutant …

Je suis d’accord avec elle !



Ma note : 10/20

Ma Citation Préférée

Les amis d’une vie. On les attend parfois toute sa vie, dit-il.

AUTOMNE de Ali Smith

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :