Autour des livres,  Romans,  Romans et Littérature

L’ODEUR DE LA COLLE EN POT de Adèle Bréau

Editions JC Lattès

Date de sortie : 24/04/2019

Adolescence à l’âge adulte …

Lorsque cet ouvrage a été annoncé par l’éditeur sur les réseaux sociaux, j’avoue avoir eu tout de suite le coup de cœur !

Le résumé, l’époque, la couverture… Tout m’a séduite …

J’ai pris un réel plaisir à revivre mes années collège/lycée et je remercie les éditions JC Lattès pour m’avoir permis de découvrir ce livre en avant-première.

Avoir la possibilité de vous en parler si tôt est une véritable chance pour moi …

Mon résumé :

Caroline et sa famille déménage à Paris : grand bouleversement pour cette adolescente de treize ans qui va devoir s’intégrer dans un nouvel environnement et un nouveau collège. Nous sommes dans le début des années 90, la génération walkmans, cassettes, téléphones fixes, tableaux à craies … Une tout autre époque que celle que nous vivons aujourd’hui ! Un ouvrage au goût de journal intime : amitié, premiers amours, premiers émois, premiers secrets, premières angoisses … Un fond de nostalgie aussi. Un roman tout en douceur qui ne vous laissera pas indifférent, vous replongera dans vos souvenirs ou vous fera voyager dans le temps avec émotions, empathie et bienveillance.

Mon ressenti sur cette lecture :

Ce que j’ai adoré avec ce roman, c’est la possibilité qu’il nous donne de nous replonger dans nos souvenirs, dans cette ambiance si particulière des années 90 que j’ai eu la chance de vivre en même temps que notre héroïne. Le collège, la chambre des parents où se trouve l’unique téléphone de la maison, les soirées pyjamas chez la meilleure copine … Ce sont les lieux de prédilection de l’auteure pour nous faire revivre notre adolescence au fur et à mesure que l’on découvre celle de Caroline. Des endroits remplis de souvenirs, témoins des premières fois et des meilleures années. Je dois dire que l’évocation de ce passé fait chaud au cœur et réveille des émotions enfouis qu’il est bon de retrouver à une époque où tout est de plus en plus difficile et morose.

J’ai donc aimé évoluer dans cette ambiance d’insouciance où tout paraissait pourtant si compliqué aux yeux des adolescents que nous étions. Car finalement, les problèmes qui nous apparaissent si anodins aujourd’hui étaient bien des difficultés insurmontables pour un enfant en phase de devenir presque adulte.

Nous voilà au cœur de ce livre.

Car c’est bien dans les secrets, les peurs et les joies de Caroline que nous plongeons à travers cette lecture : séparation des parents, arrivée dans un nouveau collège, nouveaux amis, premier amour … Tout y passe !

L’odeur de la Colle en Pot est un roman qui a su me porter sans pourtant bien savoir où j’allais atterrir. Car c’est assez particulier finalement, c’est pour cela que je l’assimile à une sorte de journal intime.

Dans sa construction, c’est Caroline qui nous raconte son année au jour le jour, ses joies, ses peines et ses ressentis et j’avoue que je me suis demandé plusieurs fois où l’auteure voulait nous emmener car je n’y voyais pas vraiment l’intrigue. Et il est vrai que cela m’a un peu perturbé car finalement il n’y a aucun suspens ! On se promène juste dans une vie d’adolescente et pourtant cela fonctionne puisque j’étais heureuse de retourner au collège tous les soirs et d’en apprendre un peu plus chaque jour sur le devenir du couple de ses parents, sur cette relation mystérieuse qu’elle tisse au fur et à mesure avec son premier petit ami, sa vie en somme …

Un chapitre à la fin du livre a vraiment su me toucher : l’enterrement de la maman d’un des personnages (pour ne pas tout vous dévoiler) où tous les élèves du collège sont venus soutenir leurs camarades a su m’arracher les larmes des yeux et me bouleverser. Alors, j’ai envie de dire que c’est peut-être tout simple, sans grande intrigue, mais c’est un beau partage de vie, bien écrit, sensible et plein d’émotion. Des moments inestimables et tendres. J’ai bien aimé ce roman.

Pour Conclure :

Un retour dans notre adolescence, la nostalgie de nos plus belles années, ambiance 1990s … Une lecture apaisante et vraie !

Ma note : 14/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :