Bandes Dessinées,  Chroniques

BD*CEUX QUI RESTENT de Josep Busquet et Alex Xöul

Editions Delcourt

Les conséquences de l’inexplicable!

Une bande dessinée entre deux bouquins, c’est mon habitude ! Toutefois, cette découverte date d’avant Noël et il vrai que je n’avais pas encore pris le temps de vous en parler.

Alors, aujourd’hui, c’est mes petites pensées sur « Ceux qui restent » édité chez Delcourt en 2018 qui va faire l’objet d’une petite chronique.

Que je vous raconte de quoi cela parle ? OK, on y va …

Et bien, nous sommes chez Ben. Haut comme trois pommes et alors qu’il dort tranquillement dans son lit, un drôle de personnage aux allures fantastique vient le chercher pour l’emmener au royaume d’Auxfanthas.

Ce personnage ou plutôt petite créature, c’est Wumple. Son monde est en danger  et d’après lui, seul Ben est capable de le sauver. Alors, c’est sans peur et fier que le petit garçon va le suivre. Ne voyant plus que son nouvel ami.

Mais au petit matin, les parents se lèvent et découvrent avec stupeur que leur fils a disparu.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, c’est dans le monde réel que la BD va se passer et nous ne suivrons pas Ben mais les parents désemparés : d’où le titre « ceux qui restent ».

Car si la police croit, dans un premier temps, à une fugue cela va rapidement changer à cause du manque de preuves et le parents vont être très vite soupçonnés.

Puis Ben réapparaît, disparaît de nouveau à plusieurs reprises trop occupé à défendre ce pays merveilleux sans se préoccuper des conséquences. Et c’est là que les choses vont encore se compliquer pour ses parents. 

Non seulement, ils ne savent toujours pas ce qui arrive à leur fils et pourquoi il disparaît mais ils doivent faire face aux explications farfelues données par Ben.

Faute d’explications cohérentes, la police finira par les mettre directement en cause.

Abandonnés de tous et montrés du doigt, ils sont alors pris en charge par une mystérieuse association … Ben ne serait pas un cas isolé, ils ont besoin d’aide !

Alors, où sont ces enfants ? Que va-t-il leurs arriver ? Quel devenir pour ces parents impuissants mis au banc des accusés ? Quels vont être les conséquences pour chacun ? Qui se sert de qui ? 

Mon ressenti sur cette lecture …

J’ai trouvé l’histoire plutôt original avec un côté plutôt addictif. On se demande très rapidement vers où on va … L’empathie vis à vis des parents fonctionne très bien, on se met rapidement dans leur situation à la fois d’inquiétude et d’incompréhension: ils sont de bonne foi mais faute de cohérence et de réalisme, personne ne peut les croire et personne ne veut croire Ben.

L’enfant disparaît ne laissant aucune trace et lorsqu’il revient, il raconte des histoires de monde merveilleux peuplé de créatures farfelues, sa croissance est stoppée (choc psychologique ?) et n’a plus aucune notion du temps qui passe.

Forcément inexplicable ! Impossible, pure invention ! Du coup, on se tourne vers les parents qui seront mis en première ligne.

Je pense que ce que cet ouvrage pourrait donc nous apporter … C’est un début de réflexion à nos jugements hâtifs ? Pourquoi pas ? Jugements parfois injustes alors même que nous n’avons aucune preuve. A méditer …

Enfin, au niveau du graphisme, je suis frappé par son côté très sombre: des couleurs régulièrement foncées quelque soit le moment de la BD qu’il soit joyeux ou triste. J’avoue, sans vous en dévoiler trop, qu’il y a un côté effectivement plutôt triste; ce que les auteurs ont certainement souhaités faire ressortir, mais était-ce vraiment nécessaire de forcer le trait à ce point ?

En effet, sans pouvoir l’expliquer, cela donne un côté assez dramatique à la bande dessinée et moi, j’ai été je l’avoue, un peu gênée.

En tout cas, au niveau des dessins, c’est très beau, c’est indéniable. C’est donc un peu dommage …

Pour Conclure …

Un scénario plus ou moins original, au très jolis dessins mais un peu sombre comme l’histoire qu’ils racontent. A destination d’un public adulte.

Ma note scénario : 14/20   – Ma note dessins : 15/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :