Bandes Dessinées,  Coups de Cœurs,  Jeunesse

BD*EMMA ET CAPUCINE de Jérôme Hamon et Lena Sayaphoum

Editions DARGAUD

LA PASSION DE LA DANSE !

Pendant mon shopping de Noël, c’est à la Fnac que j’ai littéralement craquée pour cette série du rayon jeunesse : Il faut dire que la couverture est magnifique ! Le trait du dessin, les couleurs, le titre … Une vraie invitation irrésistible …

Alors, je dois bien le dire, je n’ai pas hésité une seconde, je suis repartie avec les 3 tomes et tant pis pour mes finances en cette période de fêtes … !

Alors ai-je bien fait ?

Qui sont Emma et Capucine ? Deux jeunes sœurs passionnées par la danse classique qui rêvent toutes les deux de devenir danseuses étoiles. Pour cela, elles travaillent durs depuis des années sous l’œil de leur mère qui voit, il faut bien le dire, le moyen de réaliser ses rêves à elle à travers ses filles.

Seulement, à passion égale, niveau différent … Et Emma doit travailler encore plus si elle veut y arriver … Alors, qu’elles se présentent à l’audition pour entrer à la prestigieuse école de l’Opéra de Paris, seule Capucine est admise.

C’est la déception pour Capucine et sa mère mais pas forcément pour Emma qui voit là l’occasion de se révéler et d’avouer que sa vraie passion n’est peut-être pas la danse ! Pour autant, la danse ayant été sa raison de vivre pendant de nombreuses années, elle est perdue et va se chercher au fil des pages.

C’est donc Capucine qui se retrouve pour la première fois, seule, sans sa sœur, à l’Opéra de Paris mais aussi Emma et sa nouvelle vie que les auteurs nous invitent à suivre … Deux âmes-sœurs qui prennent deux chemins différents alors qu’elles n’ont jamais été séparées. Et c’est très difficile !

Les traits fins et délicats des dessins reproduisent à la perfection la sensibilité et la douceur de cette bande-dessinée ! On y retrouve un peu la patte du manga avec des personnages colorés et attirants.

Les différents thèmes abordés sont très bien amenés : travailler dur pour réaliser ses rêves, une mère qui projette ses propres rêves sur ses filles, un père présent et rassurant qui n’est pas toujours d’accord avec les manières de faire de sa femme, une adolescente qui se cherche, la séparation du cocon familial …

Le problème des parents frustrés qui poussent leurs enfants en projetant leurs propres rêves sur leur progéniture est très bien abordé; d’ailleurs les parents sont très présents tout au long de l’histoire avec une maman qui n’envisage pas, dans un premier temps, que sa fille puisse abandonner la danse. C’est d’ailleurs le titre du premier tome : Un rêve pour trois !

Au cas où ça t’aurait échappé, j’ai déjà une prof, maman ! C’est d’une mère que j’ai besoin en ce moment, tu vois…

Dans cette belle BD, ce sont donc des sujets importants que les auteurs cherchent à faire passer en se mettant à la portée des lecteurs adolescents et ce, avec leurs propres armes : des dialogues simples, un style et des images modernes …

Et oui deux adolescentes qui passent difficilement le cap de l’enfance à l’âge adulte cela parlent forcément à notre jeunesse et surtout quand cela est fait par de magnifiques messages illustrés par des dessins de toute beauté !

C’est ta vie, Emma.
Ne te soucie pas de ce que pensent les autres. Sinon tu finiras par avoir une vie qui fait rêver ces gens, mais pas toi…

Pour Conclure …

Une lecture pleine de douceur dans ce monde de bruts pour petits et grands enfants !

J’ai adoré !

Ma note scénario : 14/20   – Ma note dessins : 17/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :